PARKINGAEROPORT-MARSEILLE.FR
Avion noir Avion blanc Avion noir Avion blanc

Actualités

Un voyageur masqué en cabine

L'Italie impose des tests COVID-19 aux passagers de certaines régions françaises

il y a 2 semaines

Selon La Provence, l’Italie va imposer un test au COVID-19 à tous les voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises. L’Ile-de-France et Provence-Côte-d’Azur en font partie. Le ministre de la Santé a annoncé que les personnes testées positives se verront refusé l’accès au territoire.

En effet, le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a « signé une nouvelle ordonnance étendant l'obligation de test moléculaire ou antigénique aux citoyens en provenance de Paris ou d'autres régions de France ».

Cette annonce survient alors que l’Italie – durement touchée par la crise sanitaire en mars dernier – reste aujourd’hui dans une situation favorable par rapport à ses voisins européens.

Les voyageurs arrivant des régions Ile-de-France, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d'Azur, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et de la Corse devront présenter un test effectué 72 heures précédant l'entrée sur le territoire et dont le résultat est négatif ou bien effectuer un test à leur arrivée sur le territoire italien.


La ville de Marseille

L’extension de l’aéroport Marseille-Provence au cœur des débats

il y a 2 semaines

Le projet d’extension et de modernisation de l’aéroport Marseille Provence est actuellement soumis à enquête publique. Dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique, le projet baptisé « Cœur d’aéroport » est ciblé par des associations de protection de l’environnement.

« Cœur d’aéroport », ce serait 22 000 mètres carrés d’espaces supplémentaires sur le Terminal 1 et de nouvelles connections entre les principaux bâtiments. 

L’objectif est de créer un nouveau hall d’embarquement ainsi que des commerces, en raison de l’augmentation du flux de visiteurs ces dernières années. De fait, en 2019, l’aéroport Marseille Provence a vu son nombre de passagers augmenter de 8,1% par rapport à 2018, franchissant la barre des 10 millions de passagers. 

Un grand nombre d’associations environnementales s’opposent fermement à ce projet, qui a été soumis à enquête publique depuis le 15 septembre. Alternatiba, ANV-COP21, Youth For Climate et Greenpeace – entre autres – dénoncent ce projet, « totalement déconnecté des objectifs climat » selon Charlène Fleury, porte-parole d’Alternatiba et ANV-COP21.

L’enquête publique se terminera le 16 octobre prochain, à minuit.


Méthodes de paiement

IDeal MasterCard Visa PayPal Giropay Bancontact

Label de qualité

Le logo de Webshop Trustmark Le logo de E-Commerce Europe